UserLock Documentation
UserLock Documentation
Vous êtes ici: Référence > Console > Application Web > Installation de la console web

Installation de l'application web

Prérequis

L’application web de UserLock doit être hébergée sur un serveur web remplissant les prérequis suivants :

  • Système d’exploitation Windows 2012 R2 ou supérieur
  • IIS 6.0 minimum installé avec l’option Authentification Windows
  • .Net Core 3.1 minimum installé
  • Assurez-vous que le niveau .NET Global Trust doit être défini sur Full dans IIS pour que l'application Userlock fonctionne correctement. Il n'est pas recommandé de modifier cette valeur, car cela entraînerait des problèmes de chiffrement entre la console Web et le service Userlock.

Pour consulter l’application, un navigateur récent sera nécessaire :

  • Microsoft Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox dans une version récente
  • Javascript et cookies autorisés

Installation

  1. Lors de l’installation de UserLock, si IIS est détecté sur le serveur utilisé, il vous sera automatiquement proposé d’installer l’application Web. Cliquez sur 'Oui' pour lancer l'outil de configuration de l'interface Web.

    Cet outil de configuration peut également être lancé ultérieurement en exécutant l'assistant UserLock 'Web admin configuration' ("%ProgramFiles(x86)%\ISDecisions\UserLock\ULWebConfig.exe").
  2. Sélectionnez le site Web IIS sur lequel vous souhaitez installer l’application web UserLock et cliquez sur 'Installer' dans la section 'Interface Web de UserLock'.
  3. UserLock vérifie l'ensemble des prérequis et vous propose si nécessaire de télécharger ou/et installer les composants ou fonctionnalités Windows manquants. Acceptez les propositions et suivez les instructions.
  4. Une fois l’application web et les composants installés, accédez à l’application via l’url configurée dans IIS (http://nomDuServeur/userlock)
  5. Si votre navigateur vous demande vos identifiants, saisissez-les pour continuer. Si vous naviguez sur l'application depuis le serveur, vous devrez peut-être exécuter le navigateur avec l'option "Exécuter en tant qu'administrateur".
  6. L’application doit détecter automatiquement le serveur UserLock et s’y connecter. En cas d’échec, vous serez redirigé vers la page de saisie du serveur. Saisissez le nom du serveur ou son adresse IP et continuez pour être redirigé automatiquement sur l’accueil de l’application.

Installation sur un autre serveur

Vous pouvez installer l’application Web sur un serveur différent du serveur Principal UserLock en suivant la même procédure.

Cependant, avec la configuration par défaut du répertoire virtuel IIS ‘UserLock’, vous obtiendrez un accès refusé si vous essayez de vous connecter à un serveur UserLock distant (d'un point de vue du serveur Web).

Vous devez donc:

  • Changer le mode d'authentification en 'Authentification de base' pour le répertoire virtuel 'userlock' et activer SSL pour éviter que votre mot de passe ne soit envoyé en clair sur le réseau.
  • Activer la délégation pour le compte qui exécute l'application Web IIS.

Cas d’erreurs

En cas d’erreurs de connexion au serveur UserLock, vous serez redirigé sur la page suivante :

Service UserLock arrêté

Assurez-vous que le service UserLock est bien démarré sur le serveur. S’il est arrêté, démarrez-le et rafraîchissez la page.

Compte non-administrateur

Si le message « You are not allowed to administrate this UserLock server!” apparait lorsque vous cliquez sur le bouton « Connect » de la page d’erreur, cela signifie que le compte Windows que vous utilisez n’est pas autorisé à administrer UserLock.

  1. Ouvrez la console UserLock et allez sur la page « Server properties » du serveur.
  2. Dans la section « Security », ajoutez dans la liste le compte que vous utilisez et ajoutez les droits nécessaires.
  3. Cliquez sur le bouton « Apply »
  4. Retournez sur l’application web et cliquez sur le bouton « Connect »

Permissions insuffisantes

Selon les droits configurés dans UserLock pour le compte Windows utilisé, vous pouvez rencontrer la page d’erreur suivante :

  1. Ouvrez la console UserLock et allez sur la page « Server properties » du serveur.
  2. Dans la section « Security », sélectionnez le compte Windows concerné.
  3. Dans la liste des cases à cocher à droite, assurez vous que les droits en lecture des « Sessions utilisateurs » sont cochés, sinon vous ne pourrez pas consulter la grande majorité des pages de l’application.
    • Pour avoir accès aux actions sur les sessions, ajoutez les droits en écriture.
    • Pour consulter la liste des machines, assurez-vous d’avoir les droits en lecture de la « Distribution de l’agent ».
    • Pour avoir accès aux actions sur les machines, ajoutez les droits en écriture.
    • Pour consulter les propriétés serveur depuis l’application web, assurez-vous que les droits en lecture des « Propriétés du serveur » sont cochés. Pour pouvoir les modifier, ajoutez les droits en écriture.