UserLock Documentation
UserLock Documentation
Vous êtes ici: Mise à jour

Procédure de mise à jour

Mises à jour mineures

Concerne les nouvelles sorties pour lesquelles le 3e ou le 4e numéro de la version change (Ex: 9.7.0.209).

La procédure suivante doit être appliquée à chaque serveur UserLock (Principal puis de Sauvegarde). L'ordre n'est pas important.

Nous vous conseillons de procéder à des étapes préalables afin d'éviter toute perte des stratégies, des paramètres ou des historiques UserLock durant le processus de mise à jour.

Sauvegarde

Voir la page d'aide Sauvegarde.

Base de données

La structure de la base de données sera modifiée durant le processus de mise à jour de UserLock. Certains prérequis sont nécessaires si UserLock est configuré pour utiliser une base de données de type 'MS SQL Server'. Ces prérequis diffèrent en fonction du mode d'authentification implémenté :

  • Authentification Windows : Le compte utilisateur configuré pour la dépersonnalisation du service UserLock doit disposer des droits de modifications sur la structure de la base de données, afin de pouvoir ajouter des champs à la table existante et créer une nouvelle table.
  • Authentification SQL : Le compte SQL configuré dans la chaîne de connexion à la base de données UserLock doit disposer des droits de modifications sur la structure de la base de données afin de pouvoir ajouter des champs à la table existante et créer une nouvelle table.

Ces privilèges supplémentaires ne sont nécessaires que durant le processus de mise à jour. Vous pourrez restaurer le niveau de droit du compte se connectant à la base de données une fois le processus achevé.

Éviter un redémarrage serveur

Avant de lancer la mise à jour, vérifiez les points suivants sur chaque serveur UserLock pour éviter un redémarrage du serveur :

  • Fermez toutes les consoles MMC sur le serveur.
  • Fermez la console UserLock.
  • Si vous utilisez la console Web sur le serveur, le pool d'applications de la console Web UserLock "UserLockAppPool" doit être arrêté pendant le processus de mise à jour. Pour l'arrêter, ouvrez le "Gestionnaire des services Internet" à partir des Outils d'administration, sélectionnez "Pool d'applications", puis "UserLockAppPool", puis cliquez sur "Arrêter". Après cela, n'utilisez pas la console Web tant que UserLock n'a pas été mis à jour et que ce pool n'a pas été démarré de nouveau.

  1. Installez la nouvelle version de UserLock sans désinstaller la précédente version. Tous les composants seront mis à jour. A la fin de l'installation la nouvelle version de UserLock sera opérationnelle. N'oubliez pas de démarrer le pool d'application de la console Web UserLock 'UserLockAppPool' une fois le processus de mise à jour terminé.

  2. Optionnellement si une nouvelle version de l'agent est disponible, vous pouvez mettre l'agent à jour sur toutes vos machines protégées, par le biais du mode automatique , ou manuellement, afin de bénéficier des nouvelles fonctionnalités.

Mises à jour majeures

Concerne les nouvelles sorties pour lesquelles le 1er ou le 2ieme numéro de la version change (Ex: 9.7.0.209).
Ce type de mise à jour requiert un contrat de maintenance valide.

La procédure suivante doit être appliquée à chaque serveur UserLock (Principal puis de Sauvegarde).

Nous vous conseillons de procéder à des étapes préalables afin d'éviter toute perte des stratégies, des paramètres ou des historiques UserLock durant le processus de mise à jour.

Licence

Toute mise à jour majeure nécessite une clé de licence valide pour celle-ci. Nous vous invitons à vérifier la clé de licence enregistrée dans les 'Propriétés' du serveur UserLock. Assurez vous que la licence affichée correspond bien à la dernière licence délivrée par notre Département Commercial, et que la date d'expiration de votre maintenance n'est pas dépassée.

Sauvegarde

Voir la page d'aide Sauvegarde.

Base de données

La structure de la base de données sera modifiée durant le processus de mise à jour de UserLock. Certains prérequis sont nécessaires si UserLock est configuré pour utiliser une base de données de type 'MS SQL Server'. Ces prérequis diffèrent en fonction du mode d'authentification implémenté :

  • Authentification Windows : Le compte utilisateur configuré pour la dépersonnalisation du service UserLock doit disposer des droits de modifications sur la structure de la base de données, afin de pouvoir ajouter des champs à la table existante et créer une nouvelle table.
  • Authentification SQL : Le compte SQL configuré dans la chaîne de connexion à la base de données UserLock doit disposer des droits de modifications sur la structure de la base de données afin de pouvoir ajouter des champs à la table existante et créer une nouvelle table.

Ces privilèges supplémentaires ne sont nécessaires que durant le processus de mise à jour. Vous pourrez restaurer le niveau de droit du compte se connectant à la base de données une fois le processus achevé.

Éviter un redémarrage serveur

Avant de lancer la mise à jour, vérifiez les points suivants sur chaque serveur UserLock pour éviter un redémarrage du serveur :

  • Fermez toutes les consoles MMC sur le serveur.
  • Fermez la console UserLock.
  • Si vous utilisez la console Web sur le serveur, le pool d'applications de la console Web UserLock "UserLockAppPool" doit être arrêté pendant le processus de mise à jour. Pour l'arrêter, ouvrez le "Gestionnaire des services Internet" à partir des Outils d'administration, sélectionnez "Pool d'applications", puis "UserLockAppPool", puis cliquez sur "Arrêter". Après cela, n'utilisez pas la console Web tant que UserLock n'a pas été mis à jour et que ce pool n'a pas été démarré de nouveau.

Mise à jour

La mise à jour de UserLock doit être faite sans changer de répertoire d'installation.

  1. Arrêtez le service du serveur UserLock sur le serveur de Sauvegarde (si vous en avez un).

  2. Lancez la mise à jour de UserLock en exécutant le package d'installation sans désinstallation préalable de la version antérieure. Tous les composants seront ainsi mis à jour.

  3. L'assistant de Configuration UserLock se lance automatiquement dès la fin du processus d'installation de la nouvelle version. Cliquez sur 'Suivant'.

  4. Sélectionnez 'Serveur Principal' comme rôle. Cliquez sur 'Suivant'.

  5. Sélectionne la 'Zone protégée' par ce serveur UserLock. Cliquez sur 'Suivant'.

  6. Saisissez un compte possédant les privilèges d'administration de ce serveur, du serveur de Sauvegarde et des machines protégées par UserLock. Par défaut le service UserLock s'exécute en tant que 'Service Réseau' sur ce serveur. Le compte de dépersonnalisation entré ici sera utilisé lorsque les actions initiées par le service UserLock nécessiteront une élévation de privilèges (Déploiement des agents, interactions avec les sessions distantes, etc...).

    Remarques :

    • Ce compte est aussi utilisé lors de la mise à jour de la base de données UserLock si vous avez implémenté une base de données 'MS SQL Server' avec le mode 'Authentification Windows'. Il requiert donc également les droits de modifications sur la structure de la base de données afin d'ajouter des champs sur la table existante ainsi qu'une nouvelle table. Ces privilèges sont requis au moins durant le processus de mis à jour.
    • Aucune modification ne sera faite sur Active Directory ou son schéma.

    Cliquez sur 'Suivant' après avoir défini ce compte.

  7. L'assistant va configurer l'ensemble des paramètres renseignés durant les étapes précédentes. Cliquez sur 'Terminer' pour lancer la console UserLock.

  8. Vérifiez que l'ensemble des paramètres a correctement été migré, particulièrement les règles de 'Comptes protégées' et les 'Propriétés' du serveur.

  9. Déployez manuellement ou automatiquement le nouvel agent UserLock sur toutes les machines protégés , afin de bénéficier des fonctionnalités de cette nouvelle version.

  10. Démarrez le service du serveur UserLock sur le serveur de Sauvegarde (si vous en avez un).

  11. Exécutez la même procédure de mise à jour sur votre serveur de sauvegarde sauf durant la 4ème étape du choix du type de serveur. Choisissez Serveur de sauvegarde et entrez le nom du serveur principal que vous avez mis à jour précédemment.

  12. N'oubliez pas de démarrer le pool d'application de la console Web UserLock 'UserLockAppPool' précédemment arrêté.

  13. Votre installation de UserLock est maintenant mise à jour. Vous pouvez profiter de ses nouvelles fonctionnalités.