UserLock Documentation
UserLock Documentation

Nouveautés de UserLock 9.5

Administration et sécurisation des accès des machines Mac

UserLock 9.5 gère désormais les utilisateurs Windows et Mac.

Pour s'assurer que les IT puissent protéger les accès de tous leurs utilisateurs, UserLock 9.5 comprend désormais un nouvel agent pour gérer les machines Mac.

De nouvelles icônes indiquent si les sessions sont ouvertes sur des machines Mac ou Windows.

Mac icon column

Versions Mac supportées

UserLock 9.5 est compatible avec les dernières versions Mac:

  • El Capitan (10.11)
  • Sierra (10.12)

L'agent Mac

UserLock a des agents différents pour les machines Mac ou Windows.

Les agents Mac s'installent de la même manière que les agents Station.

Nouveaux rapports prédéfinis

UserLock 9.5 offre de nouvelles options de reporting :

  • Sessions simultanées

    Rapport sur tous les utilisateurs ayant ouvert des sessions simultanées sur une journée précise.

    Concurrent Session History

  • Activité des sessions IIS

    Rapports sur l'historique des sessions sur des serveurs Microsoft IIS (Exemple: Intranet, Outlook Web Access).

    IIS History

  • Connexions refusées par Active Directory

    Rapport sur les tentatives de connexions refusées par Windows.

    Active Directory Filters

  • Connexions refusées par UserLock

    Logon denied by UserLock report

    Rapports sur les tentatives de connexions refusées par UserLock en cas de :

    • Machines ou adresses IP non autorisées
    • Types de session non autorisés
    • Dépassement de quota de temps alloué
    • Dépassement du nombre de sessions concurrentes autorisées
    • Dépassement du nombre de points d'accès initiaux autorisés

Détection des installations conflictuelles de services UserLock

Une installation conflictuelle engendre un mauvais fonctionnement du service, et peut résulter sur des pertes de données, ou des règles de sécurité UserLock non appliquées. UserLock peut désormais détecter et alerter les administrateurs de ce problème.

UserLock vous donnera également les informations nécessaires à la résolution.

Utilisation du champ description des comptes machine de l'Active Directory

Les administrateurs peuvent désormais accès et utiliser le champ description d'un compte machine de l'Active Directory. Il peut être utilisé comme variable dans les messages UserLock destinés aux utilisateurs.

Par exemple dans le message de bienvenue, les détails de la dernière connexion d'un utilisateur peuvent contenir la localisation (Building B1) de la machine.


Ou lorsqu'un utilisateur doit choisir de fermer une session existante (Cela nécessite d'être activé via les Paramètres avancés de UserLock).